Histoire et patrimoine /
Histoire

Histoire

Les verreries

Sur les hauteurs de Varacieux se situe le plateau de Chambaran aux sols pauvres, largement occupé par la forêt. Le châtaignier est l’essence la plus représentée, notamment sous forme de taillis.

Cet espace peu peuplé a autrefois connu une certaine activité.

A partir du XIV siècle et jusqu’au XVIII éme siècle, plusieurs verreries s’y seraient implantées car elles trouvaient sur place le bois nécessaire à l’alimentation des fours.

Deux d’entre elles étaient, semble-t il, situées le long du chemin de l’Estra du Faital (ancienne voie romaine).

La première, appelée " verrerie de Pomeras", à proximité du lieu du même nom, aurait été identifiée grâce à des restes de murailles et des de minéraux contenant des coulées de verre ainsi que des débris de verre ancien.

La seconde, dite « verrerie vieille », dont le nom apparaît sur le plan cadastral de Roybon de 1826, aurait été en activité jusqu’au début du XVII éme siècle.

Œuvrant notamment à la production de bouteilles et de vitres, les maitres verriers disposaient d’un savoir-faire reconnu et complexe, la fabrication de verre nécessitant de nombreuses étapes. Ils constituaient une communauté fermée et, considérés comme gentilhomme, avaient le droit de porter l’épée. Toutefois, les verreries étaient souvent en démêlés avec les communautés paysannes car, grosses consommatrices de combustibles, elles entrainaient des conflits d’usage et un enchérissement du prix du bois de chauffage.

Présentation de la commune

Située au sud-est, sur les contreforts du plateau des Chambarans, la commune de Varacieux présente un relief contrasté et une altitude variant de 336 mètres au Vézy à 708 mètres à La Feta. Elle occupe un territoire de 1848 hectares, dont 1/3 de forêts. Elle fait partie de la communauté de commune Chambaran Vinay Vercors et est distante de 8 kilomètres de Vinay et 10 kilomètres de Saint Marcellin.

Elle est constituée d'un centre bourg situé de part et d'autre de la route départementale 518. Hormis le village et quelques hameaux, l'habitat est dispersé. Celui-ci est principalement constitué d'anciennes fermes construites le long des voies et généralement sur les crêtes. Les 60 kilomètres de voies communales goudronnées desservent les bâtis. Le Tabaret, la Cumane et la Guette, les 3 principaux ruisseaux traversent la commune.

Avant 1860, le village de Varacieux était situé au hameau de "la vieille église", 500 mètres plus haut qu'il est actuellement. C'est en 1860 que l'église nouvelle se construit.

Au début du 19ème siècle, on dénombrait 1100 habitants à Varacieux. Au fil des ans ce nombre a considérablement chuté. En effet on ne comptait plus que 621 habitants en 1990. Le recensement de janvier 2013 fait état de 871 habitants.

Principalement agricole ces dernières années, l'activité économique s'est diversifiée et développée dans des zones prévues à cet effet. Deux zones artisanales sont établies au sud du village, tandis que le nord est plus spécifiquement dévolu à l'agriculture du fait de son relief. Par ailleurs de nombreux artisans sont installés dans des bâtiments familiaux à vocation agricole.

Tous les enfants de Varacieux sont accueillis au sein d'une école maternelle et d'une école primaire avec garderie et cantine scolaire. Pour leurs études secondaires, les jeunes varaciens sont dirigés principalement vers le collège de Vinay, puis vers le lycée de Saint Marcellin.

La vie associative est animée par une dizaine d'associations (voir la rubrique associations) proposant, tout au long de l'année, des activités variées.

Commémoration du 8 mai 2017

Le Maire ayant été excusé cette année, c'est Guy ROGNIN, 1er Adjoint qui a transmit le message du Secrétaire d'Etat aux Anciens Combattants pour la célébration du 72ème Anniversaire de la Victoire du 8 Mai 1945. Deux gerbes ont été déposées au pied du Monument aux morts et une minute de silence a été respectée, avant d'aller se rechauffer à la Mairie autour du verre de l'amitié.

Commémoration du 11 Novembre 2016

C’est une averse qui a accueilli les habitants, élus, membres de la Fnaca venus commémorer le 11 novembre 1918.En cette journée de mémoire et d’histoire, tous se sont rassemblés autour du monument aux morts pour rendre hommage à tous les combattants tombés durant la « Grande Guerres ». Après 1 minute de silence, les enfants ont déposé une gerbe. Le verre de l’amitié a ensuite été partagé au restaurant du midi.

Hommage aux victimes des attentats du 14 Juillet 2016 à Nice

Comme dans de nombreux endroits, lundi 18 juillet 2016 à midi, quelques dizaines de personnes se sont rassemblées devant la mairie du village de Varacieux pour observer une minute de silence et de recueillement en hommage aux victimes des attentats de Nice.

Commémoration du 11 novembre 2015

En cette belle journée de mémoire et d’histoire, de nombreux Varaciens étaient rassemblés autour du monument aux morts pour rendre hommage à tous les combattants tombés durant la « Grande Guerre ».

Le verre de l’amitié a ensuite été partagé au Restaurant du Midi.

Commémoration du 8 mai 2015

En ce 70ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, Varacieux a rendu hommage à toutes celles et tous ceux qui contribuèrent à la Victoire et auxquels nous devons d’être libres ; nous leur devons d’ailleurs plus que la liberté, nous leur devons la paix.

Après le discours du maire, G. Payre-Ficout, et une minute de silence, des enfants ont déposé une gerbe au pied du monument aux Morts. La cérémonie s’est terminée autour du verre de l’amitié offert par la municipalité.

Cérémonie du 19 mars 2015

Devant le nouveau monument aux morts, le maire Georges Payre-Ficout, a transmis le message de J.M. Todeschini, secrétaire d’Etat chargé des anciens combattants et de la mémoire.

Devoir de mémoire pour honorer tous ceux qui sont tombés ou qui ont souffert durant ce conflit et pour témoigner de la reconnaissance de la Nation.

Devoir de mémoire au nom de la vérité due aux plus jeunes qui n’ont pas connu cette époque et pour nous protéger des discours extrémistes, malheureusement tellement d’actualité en ces périodes d’attentats terroristes.

Puis M. Henri Marion, président local, a fait part du message national de la Fédération des Anciens Combattants d'Algérie, honorant la mémoire des disparus dans cette guerre qui a mis si longtemps à porter son nom et délivrant un message de paix et de tolérance.

Une minute de silence a été respectée avant le dépôt des gerbes et le verre de l’amitié offert par la Mairie.